Historique

D’une hypothèse de recherche à une l’élaboration d’une méthode concrète en 10 ans

L’idée innovante qui a lancé Cogmed est née en 1999 chez M. Torkel Klingberg. Une décennie plus tard, nous sommes passés d’une hypothèse de recherche méritant exploration à un ensemble de recherches validées, puis à des solutions concrètes utilisées par des milliers de personnes à travers le monde. Et ce n’est que le début. Pour vous donner une idée sur le chemin parcouru par Cogmed jusqu’à présent, nous exposerons ci-dessous les événements marquants :

1999
Torkel Klingberg soumet la proposition de recherche initiale – il développe un programme de remédiation pour améliorer la mémoire de travail chez les enfants atteints de TDAH. Le rôle joué par la mémoire de travail dans les TDAH fut étudié par Russell Barkley dans un premier temps, puis par d’autres chercheurs ultérieurement. Le potentiel des programmes de remédiation cognitive, lorsqu’ils sont soigneusement conçus et ciblés sur la concentration, ont été mis en évidence par les travaux de Michael Merzenich, et d’autres par la suite.

2000
Le groupe fondateur est rassemblé et le premier prototype est créé. Helena Westerberg introduit la perspective neuropsychologique et clinique, Jonas Beckeman élabore l’architecture du logiciel et la programmation et David Sjölander développe l’interface. La première version du produit est le résultat d’une collaboration rapprochée et unique entre ces experts dans les domaines de la recherche fondamentale en neuroscience cognitive, de la neuropsychologie clinique et de la conception de jeux interactifs pour enfants.

2001
La première étude randomisée, contrôlée par placebo montre que la remédiation Cogmed donne des résultats très prometteurs. Les résultats sont rapidement publiés dans un premier article sur Cogmed. Ils donnent l’idée à l’équipe de s’associer avec la Karolinska Innovation AB afin de créer la société Cogmed et de rechercher des financements pour développer un produit formalisé à tester à grande échelle.

2002
Tous les efforts de l’équipe, dont fait maintenant partie Jonas Jendi, le PDG, visent à développer à grande échelle les situations expérimentales pour étendre les conclusions de la recherche initiale à la pratique clinique.

2003
Un projet est lancé pour tester la transférabilité de la méthode Cogmed hors des laboratoires de recherches en vie quotidienne. La première version de la remédiation Cogmed est développée et les premiers praticiens, dans toute la Suède, sont soigneusement entraînés et montrent d’excellents résultats.

2005
Les données de l’étude de 2002 sont publiées dans le prestigieux Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry. D’éminents psychologues et psychiatres américains, étant intéressés par l’utilisation du programme de remédiation dans leur propre pratique, commencent à contacter Cogmed à Stockholm. Durant l’été, Scientific American met l’accent sur les résultats spectaculaires, ce qui entraînent un intérêt croissant des professionnels aux Etats Unis. Cogmed décide alors de se développer aux Etats Unis.

2006
Les premiers praticiens américains sont formés et commencent à proposer la méthode Cogmed. Arthur Lavin M.D., de Cleveland, and Bill Benninger, Ph.D. de Columbus ont été les premiers à proposer cette méthode, suivis par Mark Katz, Ph.D., de San Diego et Barbara Ingersoll, Ph.D. de Bethesda, Maryland. Le premier praticien européen à rejoindre le réseau est le Dr. Andreas Muller de Suisse.

2007
Cogmed est officiellement lancé aux Etats Unis et le bureau de Naperville est inauguré. Brad Gibson, Ph.D de l’Université de Notre Dame, présente des résultats cliniques positifs de la remédiation Cogmed avec les enfants souffrant de TDAH, et ce dès la première étude américaine sur Cogmed. Le réseau de praticiens Cogmed s’élargit rapidement, il est rejoint par d’éminents praticiens partout aux Etats Unis. Chicago Tribune, Boston Globe et autres medias commencent à publier des articles sur les succès de cette méthode. JVS à Toronto fut le premier praticien Cogmed au Canada ; Mr. Go Hirano, un partenaire de Cogmed, lance la société Cogmed au Japon ; le programme Cogmed QM pour les adultes est introduit et les premières études sur la méthode Cogmed pour les malades souffrant d’AVC sont publiées.

2008
Des articles sur les recherches menées avec Cogmed ainsi que sur son développement aux Etats-Unis sont diffusés dans le monde entier. Cogmed établit des partenariats avec BeterBrein aux Pays-Bas et avec le Dr. Roby Marcou à Singapore. Le programme Cogmed JM pour les enfants d’âge préscolaires est élaborét. Helena Westerberg Ph.D., de Karolinska Institute présente ses données sur la méthode Cogmed pour les adultes normaux. D’autre part, Chris Lucas, M.D. de l’Université de New York publie ses résultats sur l’utilisation de la méthode Cogmed pour les enfants souffrant de TDAH.

2009
D’importants chercheurs indépendants britanniques de l’Université York travaillant sur la mémoire de travail publient deux articles sur les résultats qu’ils ont obtenus avec Cogmed. Ces études sont les premières à montrer les améliorations des résultats scolaires suite à la remédiation.

Le réseau Cogmed comprend actuellement environ 150 praticiens qualifiés (formant des praticiens Cogmed) dans 25 pays, à travers six continents.

2010
Le 28 juin, Cogmed est rachetée par Pearson et devient une partie du Pearson Clinical Assessment Group. Cogmed est le premier outil de remédiation cognitive fondée sur des preuves scientifiques proposé par le groupe Pearson.